Non sportif, mêle-toi de ce qui te regarde

Ces derniers temps, c'est un festival: "Mais ça fait longtemps que tu fais AUTANT de spooooort?" (sous-entendu: "trop") et autres "Quoi? Tu vas encore courir?", alors que justement, du sport j'en fais moins et que j'ai divisé par trois mon volume kilométrique en course à pied. Le pompon, ça a été la question: "Mais t'as vraiment besoin de tant de sport?" A quoi j'ai répondu: "Et toi, de tant de culture?", laissant la personne plantée là. Elle n'a même pas eu le temps de me dire que "c'est pas la même chose!"

Il ne vient à l'idée de personne de s'inquiéter de ce qu'autrui passe toutes ses soirées de libre au cinéma: c'est un cinéphile. Rentre deux soirs de suite du boulot à vélo, on viendra te parler de ta santé mentale.

Alors oui, je vais au théâtre, pas trop au cinéma car ça m'endort, écouter des concerts... et il  m'arrive d'aller à l'opéra. Alors oui, ma vie est faite d'intérêts multiples mais mon plaisir et mon exutoire, après une journée plantée devant un écran, c'est de bouger.

A moi, ce qui me paraît bizarre, c'est de voir ces gens qui passent de leur voiture à l'ascenseur et de l'ascenseur au canapé. Si vous ne voulez pas bouger, c'est votre problème. Je ne viens pas vous demander pourquoi. Alors lâchez-moi les baskets.

Commentaires

  1. Moi j'en viens à mentir aux noms sportifs.
    Surtout sur ces questions :
    "t'as couru ce matin ? euh non "
    ou "tu cours combien de fois par semaine"
    "Vous rentrez tôt c'est parce que tu as une course demain"
    Je mens pour me préserver car les non sportifs ne comprennent pas. on passe pour des drogués.Si tu commences a dire que tu t'entraines 4 fois par semaine alors là : mais tu fais que ça, qui s'occupe de tes enfants ? bref on est jugé.
    donc maintenant je vis beaucoup mieux ma vie sportive sans trop en parler autour de moi, les gens ont l'impression comme ça que tu ne fais rien, comme eux quoi... il pense ainsi qu'on leur ressemble et ça passe mieux.
    sinon tu leur rappelles leur inactivité en parlant de ton sport et ça ne leur plait pas, ils essaient pas ce biais de "critique" de se rassurer en prouvant que c'est pas bon "autant" de sport. Même s'ils finissent pas dire non mais je suis admiratif c'est bien.

    donc je comprends 100% ton coup de gueule !

    http//anamarunslowly.over-blog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout juste! Encore une fois, remplace "4x du sport par semaine" par "4x du cinéma" et ça ne pose de problème à personne

      Supprimer
    2. mdr !! c'est incroyable quand on y pense quand même

      Supprimer
  2. ici ça fait longtemps que les non sportifs me laissent tranquille, faut dire qu'on ne m'a rien épargné donc à un moment, j'ai sorti le lance-flamme ça les a calmés...mais pour l'heure on dirait bien que ce sont les sportifs eux même qui ont pris le relai,de préférence,les blessés,les frustrés,ceux qui n'imaginaient pas qu'un jour que je puisse courir plus de km qu'eux en entrainement, paramètre dont on se fiche pas mal en plus, perso, je partage pour le fun par pour crier que je suis la plus forte...enfin bref, j'ai ressorti le lance-flamme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien de pire que le sportif jaloux, en effet. Qui te donne des conseils "pour ton bien".

      Supprimer
    2. Rien de pire que le sportif jaloux, en effet. Qui te donne des conseils "pour ton bien".

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec le dépassement de soi

Apprendre (aussi) de mes blessures

Une Escargote à Genève: un 7e marathon qui fait mal aux pattes