Courbatures: le retour

Courbatures, mal partout, les articulations vraiment pas à la fête... Lendemain de trail particulièrement pénible? Mais non! Il a fallu attendre les premiers jours d'un étrange printemps sous la neige pour qu'elle me fonde dessus, la grippe. Alors, quoi? Quel rapport avec la course à pied?

Voilà longtemps que je n'avais pas eu de "vraies" courbatures. Auxquelles sont venues s'ajouter des douleurs dans les articulations à n'en pas dormir. Les jambes toutes molles, incapables de me porter sur 10 mètres de plat, alors c'est dire si  les escaliers... étaient à oublier. La grippe, quoi! Rien de plus banal au fond.

Pour des sportifs amateurs habitués à pouvoir compter sur leur corps: solide, tonique, entraîné, l'expérience de la grippe n'est peut-être pas toujours inutile. Histoire de se souvenir que la santé n'est pas un état définitif ni un éternel acquis. J'ai une pensée pour celles et ceux qui, au quotidien, luttent contre une maladie ou une infirmité. Parmi eux, il y a de vrais champions, qui tiennent debout à force de volonté! Pour eux, mettre un pied devant l'autre est un vrai défi sportif. Je les admire.

La grippe étant un état passager, même si les premières foulées sont bien molles et que l'on sent que le corps a été éprouvé, le plaisir de courir revient vite, lors d'un footing tranquille. Les records de vitesse ne seront probablement pas au rendez-vous des prochaines courses. Mais l'essentiel est là: ce privilège d'être en santé et de pouvoir courir!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec le dépassement de soi

Courir, oui... et gainer, pédaler..

Une Escargote à Genève: un 7e marathon qui fait mal aux pattes