La reprise

Deux semaines de pause. Je suis toute fière car j'ai bien respecté la consigne du "2 semaines de pause de temps en temps, ça fait du bien aux articulations et à la tête, surtout après un marathon."

Pas de courbatures, pas de signes de fatigue post-marathon... mais quel plaisir de s'adonner à d'autres joies, dans la neige, dans l'eau ou... à une table de bistrot.

Quinze jours après le marathon, je rechausse mes baskets au soleil de midi et dans une bise soutenue. Ah, cette sensation de dérouler le pied sur le bitume et ce plaisir de courir le nez au vent! Oui, le plaisir est là, intact. Quel bonheur de recommencer à courir! C'est parti pour un petit footing d'une heure, à une allure d'escargote.

Le surlendemain, je m'autorise une sortie un peu plus longue et 4x1000 mètres au-dessus de mon allure marathon mais bien en dessous de ma vitesse seuil. Eh bien, croyez-moi ou pas... cette sortie a réussi ce que le marathon a échoué à provoquer: je me suis réveillée avec des courbatures!

La reprise a sonné :-)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pour en finir avec le dépassement de soi

Apprendre (aussi) de mes blessures

Une Escargote à Genève: un 7e marathon qui fait mal aux pattes