Gaffe en montagne!

La montagne est belle. Parfois dangereuse. Ces derniers jours, le bilan meurtrier des avalanches a suscité tout un tas de débats. Des familles sont en deuils, des projets ont été stoppés nets... Perdre un proche en montagne est une expérience terriblement douloureuse,  ponctuée de "et si". "Et s'il n'était pas sorti?", "Et s' il n'était pas passé par là? "

J'aime la neige, j'aime la montagne et j'aime la vie (tout ça dans le désordre). Alors quand le manteau neigeux est aussi merdique (excusez-moi du terme mais c'est comme ça) je ne sors pas car je juge que je n'ai tout simplement pas l'expérience suffisante. Redécouvrir le ski de piste, faire un tour en raquettes en basse altitude, parmi les sapins... Ou chausser ses baskets de course, il y a mille belles choses à faire.

Alors, formez-vous, soyez prudents et ne partez pas sans votre DVA, pelle et sonde. Et vérifiez que votre DVA a les batteries suffisamment chargée et allumez-le, tonnerre de Brest!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Courir c'est apprendre à oser

Une Escargote à Genève: un 7e marathon qui fait mal aux pattes

Pour en finir avec le dépassement de soi