Mon 1er dossard (ou presque)

Ça m'a pris du temps de remettre un "vrai" dossard (dans une course avec un classement), beaucoup plus que je ne le pensais. Il y a certes eu divers aléas de la vie, dont une grosse crève avec de la fièvre qui m'a laissée hors-service, mais pas seulement. La reprise a été beaucoup plus longue et lente que je ne l'avais imaginé. Les progrès se sont fait attendre. Insidieusement, le manque de confiance avait fait son trou. Avec lui, son jumeau, le manque d'envie.

Alors j'ai repris le chemin du stade et j'ai repris mes gammes. Je me suis inscrite à une corrida, un format court que je n'aime pas d'habitude, pour me lancer un défi et de me sortir de ma routine. Et bim, un proche à l'hôpital, un dos qui se bloque... pas pu m'aligner.

Il y a eu une fin d'année chargée, la grippe... Et il a fallu tout recommencer. Quelque chose a changé, pourtant: oui, j'ai toujours une foulée saccadée, non, je n'ai pas retrouvé la forme... Mais j'ai retrouvé l'envie. Celle de courir, celle de porter un dossard, celle d'oser, peu importe la forme.

Ce soir, je me suis alignée sur une course courte, de 8,6 km. Aucune ambiance dans la rue, un froid de canard, mais je me suis lancée. J'ai dépassé des gens, me suis fait dépasser... Sans autre stratégie de course que celle de franchir l'arche d'arrivée. C'était un peu comme courir pour la première fois.

Et je l'ai fait. Runners, I'm back.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

CR Marathon de Milan

Pour en finir avec le dépassement de soi

Vocation:meneuse d'allure?